Skip to main content
28°C

Breadcrumb

Home OPM - NEW YEAR CONCERTS

Event

OPM - NEW YEAR CONCERTS

23 January 2019

OPM - NEW YEAR CONCERTS

To start the year under the best auspices, the Maghreb Philharmonic Orchestra is reorganizing itself for a series of colorful concerts to celebrate sharing and fraternity. This program brings together two huge composers of classical music: Beethoven and Tchaikovsky. Beethoven's triple concerto, contemporary with the writing of the "heroic" Symphony whose influence we perceive, innovates by the instrumental force for which it is written: three soloists (violin, cello and piano) and the Orchestra. It is an exceptional and original structure, halfway between the concerto, the chamber music and the symphony, where the composer has magnificently been able to give his place to each of the instruments, with respect to each other and to each other. others, creating a dialogue between them. La 5e et avant-dernière Symphonie de Tchaïkovski a donné de la peine à son auteur. Son écriture fut laborieuse et la critique largement en dessous de ses espérances, le plongeât dans le doute. Il y traduit ses tourments, la "soumission totale devant le destin ou, ce qui est pareil, devant la prédestination inéluctable de la providence". Ce n'est qu'à l'occasion d'une nouvelle tournée en Europe, encouragé par les musiciens qui l'interprètent et son ami Brahms, qu'il reprend confiance en sa création : « À chaque répétition la symphonie plaisait davantage aux musiciens. À la générale, ce fut un véritable enthousiasme […]. Le concert s’est aussi très bien passé. Mais le plus agréable est que la symphonie a cessé de me paraître manquée et que je me suis repris d’affection pour elle. ». Preuve en est que la musique ne cesse de réunir, fédérer et de créer des espaces d'échange, de dialogue, d'expression et de valorisation de soi dans le respect et l'acceptation de l'autre ; des valeurs que souhaite promouvoir l'Orchestre Philharmonique du Maghreb. Programme : Beethoven, Triple concerto en do majeur opus 56 Tchaïkovski, Symphonie n°5 en mi mineur opus 64