Aller au contenu principal
28°C

Fil d'Ariane

Accueil CITY GUIDE Street Art

Street Art

هو مشروع فني في الشوارع يقدم ألواناً متألقة للبيضاويين ويسعى تنشيط حياتها اليومية. باقة حقيقية من الأشكال والأنماط المتناسقة ، لوحات جدارية ضخمة بفضل مواهب الفنانين المغاربة والدوليين. فنانوالشوارع الذين شاركوا فنهم مع الدار البيضاء وما أظهره فن الشارع في المغرب ليس موضة ، بل مدرسة تتقدم لإيجاد مكانها في العالم. Casamouja هو جزء لا يتجزأ من نهج جاذبية « حنا كازبلانكا». • قم بتنزيل كتيب Casamouja wave 1 & 2 بالنقر هنا • قم بتنزيل كتيب الموجة 3 من Casamouja بالضغط هنا • قم بتنزيل تطبيق CasaBreak لتحديد الموقع الجغرافي من خلال النقر هنا

ROA

WERC

Danae

Lire Plus +

Danae

ED ONER

Lire Plus +

ED ONER

PEST - PLUSTIC - DASHE

Lire Plus +

PEST - PLUSTIC - DASHE

OKUDA - Mother Power

Lire Plus +

OKUDA - Mother Power

IRAMO - TO THE MOON AND BACK

Lire Plus +

IRAMO - TO THE MOON AND BACK

KALAMOUR - ENTRE TRADITION ET MODERNITE

Lire Plus +

KALAMOUR - ENTRE TRADITION ET MODERNITE

SAM KIRK - SISTER CITIES

Lire Plus +

SAM KIRK - SISTER CITIES

MAJID EL BAHAR - DREAM DE LA SERIE DE PORTAIT « DEEP PURPLE »

Lire Plus +

MAJID EL BAHAR - DREAM DE LA SERIE DE PORTAIT « DEEP PURPLE »

DYNAM INGRID BERGMAN

Lire Plus +

DYNAM INGRID BERGMAN

RESIDENCE : IRAMO & DYNAM - L’ADO REBELLE

Lire Plus +

RESIDENCE : IRAMO & DYNAM - L’ADO REBELLE

AMIN BRUSH - AMOUR

Lire Plus +

AMIN BRUSH - AMOUR

ROA

Au coeur du quartier Bourgogne, on peut voir dans un style sombre et pénétrant, en noir et blanc, la fresque peinte par le Belge Roa. L’artiste, sans cesse en voyage, s’inspire des animaux de chaque pays où il se rend pour travailler. Ici au Maroc, l’artiste a joué sur les textures pour créer un effet d’écailles : une tortue surplombée par un serpent voluptueux, lui-même surmonté d’un caméléon.

WERC

A la fin du Boulevard Zerktouni, l’oeuvre colorée, vive, en rose, bleue et vert, au style très pop de l’artiste mexicain Werc tranche avec l’horizon de la mer. Le graffeur est au travail, sous un soleil de plomb, isolé sur sa nacelle, en altitude. Un lapin-homme-panthère à la symbolique énigmatique retient le regard du passant.

Danae

Canadienne du Québec, cette artiste réputée pour ses fresques murales est également connue pour la création de masques et de marionnette. Sa touche se reconnaît à ses oeuvres d'art colorées et fantastiques inspirées des traditions locales. Son travail invite à la réflexion sur le pouvoir du symbolisme, le mythe et la métaphore. Son univers pictural puise souvent sa consistance dans l'univers animalier. Elle a laissé à plusieurs endroits - y compris des zones de conflits - une trace colorée et impressionnante. 

Rue de L'Alma

ED ONER

Né à Casablanca, où il suit une formation en graphisme après on baccalauréat en arts appliqués, Mohamed Touirs, aka Ed Oner se fait depuis près de 6 ans un véritable nom dans le street art national. Mêlant de plus en plus le dessin à des lettrage, il compte plusieurs participations à des événements de street art de renom au Maroc. En constante exploration de divers univers graphiques et esthétiques, il était parfaitement dans son élément pour cette 5ème édition de Sbagha Bagha. 

Rue de Tiznit 

PEST - PLUSTIC - DASHE

Cet artiste se lance dans le graffiti en 1987. Il est très vote influencé par le mouvement underground et le old school qui fait fureur dans les années 90's... Plusieurs années plus tard, son style, sa créativité et son trait brut font de lui une référence respectée et reconnue par ses pairs. 

Rue d'Indochine

OKUDA - Mother Power

Oscar San Miguel Erice aka Okuda est un street artiste espagnol né en 1980 à Santander, qui vit depuis l’année 2000 à Madrid, où il a suivi des études aux Beaux-Arts à l’université Complutense. Caractérisé de pop-surréaliste, le style d’Okuda n’en reste pas moins empreint d’une forte essence urbaine et d’une dimension très humaine. Du Portugal à la Russie en passant par la Belgique ou l’Inde, les rues du monde entier sont colorées de ses chefs d’œuvre géométriques. Soucieux de mettre en exergue la réalité Okuda est, sous une apparente légèreté, un artiste engagé. Intitulée #MotherPower, et rendant hommage à toutes les mères du monde - pour reprendre ses termes - cette fresque d’Okuda, regorge de vitalité et de couleurs, et ses structures géométriques assimilées à des formes grisonnantes sur ce mur d’un immeuble d’El Hank, provoquent et marquent les esprits.

El Hank

IRAMO - TO THE MOON AND BACK

Faisant preuve d’un grand talent autant que d’une grande discrétion tout à son honneur, Samir Iramo se distingue par un univers pictural très humaniste. Iramo commence par faire du dessin et de la peinture sur divers supports. Il expose des visages sous leur jour le plus réaliste, avant d’y apporter des touches graphiques des plus hypnotiques... Sa maîtrise des expressions faciales, rides, textures et touches identitaires, le pousse à appliquer ce même travail sur ses fresques. Fidèle à son style réaliste, Iramo nous livre à travers cette fresque sa vision très personnelle, celle de la relation, existant entre la mère et son enfant. Intitulée - to the moon and back - (jusqu’à l’infini), on découvre dans son œuvre une femme au grand sourire, portant sur son visage les traces du temps et de la vie avec son enfant sur le dos.

El Hank

KALAMOUR - ENTRE TRADITION ET MODERNITE

Artiste multidisciplinaire, Kalamour alias Abdellatif Farhate tire son nom d’un personnage de bande dessinée qu’il a créé et qui lui a collé à la peau. Passionné depuis sa plus tendre enfance par le dessin, la photographie, la peinture et la musique, il intègre les Beaux-Arts de Casablanca après un baccalauréat en Arts Plastiques. Artiste confirmé, il a exposé ses peintures au Canada dans plusieurs galeries et au Maroc à la Villa des Arts de Casablanca. L’angle choisi par Kalamour pour cette fresque est d’une modernité incroyable. Il nous invite à contempler une famille nouvelle génération, entre tradition et modernité. On y découvre un enfant libre en tenue traditionnelle, sur son skateboard. A gauche, sa mère qui l’enveloppe de toute sa force et son énergie... Un message très positif que Kalamour a souhaité transmettre aux jeunes du quartier d’El Hank.

SAM KIRK - SISTER CITIES

Première femme à participer à l’aventure Casamouja by Wecasablanca dans le cadre du partenariat de Casablanca Events & Animation et World Business Chicago, Sam Kirk, est une artiste de renommée internationale. Elle est actuellement l’artiste officielle du Chicago Made SXSW. Primée à plusieurs reprises, exposant à New York, Miami, Washington et Minneapolis, elle trouve son inspiration dans ses voyages et ses rencontres. A Casablanca, elle restitue sa fascination pour les gens, les communautés et les différentes cultures du monde à travers 2 femmes jumelles, en tenue traditionnelle marocaine, cheveux au vent face à la mer... L’histoire que raconte Sam Kirk est profonde et empreinte d’optimisme, celle du jumelage des villes de Casablanca et de Chicago

MAJID EL BAHAR - DREAM DE LA SERIE DE PORTAIT « DEEP PURPLE »

Majid est le premier street artiste de la région de Beni Mellal. Puni à 8 ans pour avoir utilisé une mallette de maquillage pour peindre un mur, 10 ans plus tard, il commence à peindre les murs de sa ville avec des portraits de Ray Charles et Jimi Hendrix. Partagé entre le Basket-Ball et sa passion pour le Street Art, c’est une blessure au bras qui mettra terme à sa carrière sportive et le poussera à se lancer définitivement dans l’art. Ici, comme dans beaucoup de ses réalisations, Majid questionne la représentation du regard et l’exploration de son potentiel expressif. Dans cette œuvre réaliste, une jeune femme pleine d’espoir et de rêve, qui lève les yeux au ciel. Un regard scintillant qui ouvre les portes sur des univers plus abstraits. Entre fiction et réalité, l’éclat de son regard nous dirige vers une nouvelle dimension. 

DYNAM INGRID BERGMAN

Immortalisée dans l’imaginaire collectif mondial par Hollywood, Casablanca n’a cessé de faire rêver. Et c’est cette dimension que Dynam, très jeune artiste de 23 ans a voulu exposer. Actuellement étudiant à l’école supérieure des beaux-arts, c’est un portrait très réaliste d’Ingrid Bergman (Ilsa Lund dans le film Casablanca) qu’il a choisi de peindre pour rendre hommage à la femme. Pourquoi ce choix ? Elle reste selon lui une icône moderne, une femme libre, une actrice audacieuse qui incarne la grâce et la simplicité. 

RESIDENCE : IRAMO & DYNAM - L’ADO REBELLE

Rencontrés dans le cadre de Casamouja by Wecasablanca, Iramo et Dynam se rendent vite compte que leurs styles et leurs envies sont compatibles et se mettent naturellement à graffer ensembles. Les deux artistes dépeignent une adolescente plutôt rebelle et la précision des traits de cette fresque semblent vouloir raconter une histoire. Entre fragilité et force, ce portrait relève de la science-fiction. Les deux street artistes ont en effet réussi a donner un côté mystique à ce visage en jouant avec la posture et les émotions de l’adolescente... une œuvre fantastique qui donnent l’impression de vouloir prendre vie. 

AMIN BRUSH - AMOUR

Né en 1980 à Casablanca, Amin Brush alias Amine Hajila est aréographiste, artiste peintre, tatoueur et street artiste confirmé ! Et pour cause, il baigne dans le dessin depuis sa plus tendre enfance. A l’âge de 6 ans, il découvre les œuvres au stylo de l’artiste de talent qu’était sa mère. Elle dessinait des portraits, dans ses œuvres Amine Brush lui rend hommage car c’est de sa technique qu’il s’est inspiré. On découvre donc, une œuvre pleine de recherche : contrastes forts, illustration et réalisme... Avec une précision sans pareil, et mêlant 4 techniques qui lui sont chères : le pointillisme de l’art du tatouage, des motifs géométriques en 3D, identité marocaine et symboles ésotériques, Bush explore un thème universel, celui de l’amour, en représentant un couple âgé rencontré dans le quartier d’El Hank.